Tricking : Coups de pieds sautés et acrobaties

Tricking : Coups de pieds sautés et acrobaties
7 septembre 2019 TDO Crew
tricking définition : les ninjas des temps modernes

540, b-twist, gainer, cork…si ces mots ne vous sont pas étrangers, c’est que vous êtes certainement un amateur de tricking ! Non, nous ne parlons pas de randonnée ici mais bien d’un sport extrême émergeant dans l’hexagone à la frontière entre les arts martiaux et la gymnastique. 

Définition du tricking

Le tricking se définit généralement comme une rencontre entre la gymnastique et les arts martiaux. Le tricker (pratiquant de tricking) a pour objectif d’enchaîner les acrobaties de la façon la plus fluide et soignée possible. Les pratiquants puisent leurs inspirations dans de nombreuses disciplines du mouvement comme la capoeira ou le breakdance pour incorporer des mouvements atypiques dans leur cocktail acrobatique.

Le tricking se démarque par son côté aérien. Loin des codes de la gymnastique, il est interprété différemment par chaque tricker qui incorpore son propre lot de figures acrobatiques.

A l’instar d’autres disciplines urbaines comme le hip-hop, le tricking est souvent considéré comme un art de par sa liberté d’expression. On parle également d’art martial acrobatique.

Le raiz, un tricks alliant souplesse et technique

Le raiz, un tricks alliant souplesse et technique. © HKVisuals

Mais d’où vient le tricking ?

Pour trouver l’origine du tricking, nous devons remonter dans les années 1980. Le sport émerge aux Etats-Unis avec une pleïade de karatékas acrobatiques.

Les compétitions accueillent des phases de combat mais également de kata, enchaînement technique. Les démonstrations techniques évoluent vers un style plus libre mais aussi plus acrobatique. Petit à petit le tricking prend forme avec des noms emblématiques comme Mike Chaturantabut, Anthony Atkins, Steve Terrada, Matt Emig, ou encore Daniel Graham. Les figures aériennes deviennent plus fréquentes et certains karatékas développent de nouvelles combinaisons acrobatiques à base de saltos sur une jambe et coups de pieds dans les airs : le tricking est né.

Aujourd’hui ce sport extrême se réalise essentiellement sur tatamis en dojo ou sur praticable en salle de gymnastique. Les pratiquants se sont quelques peu éloignés du côté martial pour laisser libre court à l’acrobatie pure.

Apprendre le tricking et les arts martiaux artistiques

Trouver un club

Il reste encore difficile de trouver des clubs de tricking en France. Bien que le sport se soit largement développé dans le monde entier, les clubs ne sont pas encore légion dans l’hexagone. Grâce au groupe Facebook « Tricking en France », vous trouverez plus d’informations sur les clubs existants.

A Strasbourg, vous pouvez apprendre le tricking. Nous accueillons les pratiquants dès 10 ans pour leur apprendre les bases du tricking.

Nous proposons plusieurs entraînements axés autour des acrobaties mais également autour du spectacle. Le TDO Crew propose en effet des spectacles de tricking depuis 2011.

Nous avons fait nos armes en Alsace par le biais de multiples spectacles au Zénith de Strasbourg pour la Japan Addict ou encore au Palais des Congrès et de la musique pour le Crédit Mutuel, la SIG Strasbourg, le Conseil Départemental du Bas-Rhin…et bien d’autres encore. Nous avons été également sélectionnés plusieurs années consécutives au Festival des Arts Martiaux de Paris pour représenter notre discipline devant plus de 10 000 spectateurs et téléspectateurs.

Apprendre le nunchaku et les katas artistiques

Avec notre équipe vous pourrez également vous initier aux arts martiaux artistiques.

Le tricking est une branche des arts martiaux artistiques. Comme cité plus haut, il tire son origine des katas de karaté dans les compétitions américaines. En France, on parle d’arts martiaux artistiques pour qualifier ces nouveaux katas extrêmes mais également l’ensemble des disciplines issues des arts martiaux orientées démonstration et spectacle : cascade, combats chorégraphiés, casse sur planche, tricking, katas aux poings, maniement du nunchaku, etc.

Notre collectif compte plusieurs pratiquants de nunchakus, de bo, de sabre et de kamas. Stéphane Oberlé est l’un de nos athlètes les plus titrés avec plusieurs podiums de vice-champion du monde nunchaku FINCA. Il a également fait certaines apparitions remarquées sur la toile notamment avec cette vidéo de maniement du nunchaku vue plus de 200 000 fois.

Le TDO crew prend part plusieurs fois par an à des compétitions d’arts martiaux artistiques en France, mais également en Angleterre, aux Pays-Bas et partout en Europe.

Stages, compétition et Kick-EST

Chaque année nous proposons des événements pour découvrir le tricking. En 2018, nous avons accueilli Vellu Saarela pour un stage exceptionnel. L’athlète finlandais est une véritable légende dans le sport !

Nous participons également au NL Contest, le célèbre festival des cultures urbaines. Plus de 37500 personnes étaient réunies pour l’édition 2019.

Et pour découvrir toute la force du tricking, rien de mieux que de se retrouver au gathering Kick-EST à Strasbourg. Ce rassemblement regroupe depuis 2017, amateurs et passionnées lors d’un weekend placé sous le signé de l’acrobatie. Entre compétition, stage et session libre, le Kick-EST est assurément le rendez-vous de tricking du Grand-EST. La ville de Strasbourg, Fuji Sport et plusieurs autres partenaires nous font confiance depuis plusieurs années pour cet événement annuel.

Au Kick-EST, nous accueillons des pratiquants de toute la France mais également des sportifs venus d’Europe : Suisse, Alemagne, Belgique, Pologne, Irlande, Pays-Bas, France (Paris, Marseille, Lyon, etc.).

Comment s’inscrire au tricking ?

Vous êtes intéressé par le tricking ? Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur ce sport ? Contactez-nous par mail sur tdocrew@outlook.com.

Le TDO crew est également présent sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook et Youtube. Nous ne manquerons pas de répondre à toutes vos questions !

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*