Les médaillés du Yokoso Dutch Open 2018

Les médaillés du Yokoso Dutch Open 2018
10 avril 2018 TDO Crew
5 nouvelles médailles pour le TDO crew au Yokoso Dutch Open à Amsterdam

Bilan plus que positif pour le TDO crew au Yokoso Dutch Open 2018. Les athlètes strasbourgeois obtiennent 5 nouveaux podiums à Amsterdam.

Vendredi 23 mars 2018, départ pour la capitale des Pays-Bas : Amsterdam : ville de plaisir aux 1001 vélos, réputée également pour son odeur de liberté qui enivre les rues de la métropole hollandaise.

C’est pour une toute autre raison que le TDO crew s’est déplacé ce weekend du 24-25 mars. Rendez-vous avec les arts martiaux lors du Yokoso Dutch Open. Une compétition rattachée à la fédération WAKO (World Association of Kickboxing Organizations),  proposant combats en tout genre : point fighting, K1, entre autre, mais également un aspect technique et artistique avec les katas traditionnels et créatifs.

Les arts martiaux artistiques avec SCKA Weapons

L’avancée des XMA (Extreme Martial Arts = Arts Martiaux Artistiques) aux Pays-Bas est poussée principalement par le collectif SCKA.  Porté par Stefano Scandola, le groupe d’aficionados compte de multiples champions du monde. Ils travaillent activement à mettre en relief un sport encore trop peu connu du grand public. Le nombre de compétiteurs d’arts martiaux artistiques au Yosoko Dutch Open a ainsi triplé en près de 3 ans.

La veille du tournoi, l’équipe SCKA proposait aussi un stage d’initiation à la cascade avec Tanguy Guinchard, réalisateur et cascadeur du film indépendant USB protocol. Un stage qui permettait également aux participants de consolider leurs derniers enchaînements techniques et artistiques.

Jérémy, sonné par Ayyoub lors du stage de "cascadeur" donné par Tanguy Guinchard

 

Stéphane Oberlé se démarque en kata avec armes

C’est finalement dans le grand hangar de la Taets art and event park que se déroulera l’événement. Le collectif alsacien est invité à ouvrir le bal en proposant une démonstration mêlant acrobaties, nunchakus et bo.

Après plusieurs heures d’attente la première catégorie  technique démarre enfin. Julien Cayla obtient une belle 3e place pour sa première participation en taolu (enchaînements issus du kungfu).

Stéphane Oberlé impose immédiatement le rythme de la catégorie kata musical avec armes, en passant directement en première position. Une performance remarquable qui lui permet d’obtenir la 2e place du classement.

 

C’est maintenant au tour des filles d’entrer en scène. Première compétition pour Yasmina Imaeva qui s’impose à la 2e place du kata musical, armée de ses doubles sabres.

Samantha Loux ne démérite pas, puisqu’elle se fait également une place sur le podium (2e) catégorie kata musical à mains nues.

Enfin les 2 filles ramènent la médaille de bronze pour la catégorie kata musical par équipe, alliant maniement du sabre et chorégraphie aux poings.

Le grand champion du Yokoso Dutch Open restera Joris Van Den Berg, déjà couronné l’année précédente. Il remporte également la première place du battle d’armes rivalisant toujours plus d’ingéniosité pour la création de ses enchaînements.

C’est une bien belle compétition qui se termine le samedi soir à 23h30. Mention spéciale aux juges et organisateurs qui auront réussi à mettre en place un événement de qualité malgré les encombres de dernière minute. Rendez-vous l’année prochaine pour le Yosoko Dutch Open 2019 !

 

Résultats Yosoko Dutch Open 2018 :

Stéphane Oberlé : 2e musical weapons M

Yasmina Imaeva : 2e musical weapons F

– Samantha Loux : 2e open hand form F

Yasmina Imaeva/Samantha Loux (équipe) : 3e team form

– Julien Cayla : 3e soft style M

 

 

 

Auteur : James TDO

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*